11 choses à savoir avant de rénover sa maison

La rénovation d’une maison est une aventure qui peut facilement dérailler. Entre un nombre ahurissant de mauvaises décisions, une explosion du budget initialement fixé et une couleur de peinture qui ne donne pas aussi bien que sur catalogue, les mauvaises surprises sont parfois nombreuses.

Dès lors, si vous souhaitez que votre projet de rénovation se déroule correctement, vous devez être bien préparé. Découvrez ci-dessous les onze choses à savoir avant de vous lancer dans votre projet.

Savoir ce que vous voulez

Pour commencer, penchez-vous sur vos désirs. Par exemple, si vous prévoyez de rénover votre cuisine, demandez-vous ce qui vous dérange à cette cuisine ? Est-ce une simple question d'esthétisme (les placards, plan de travail, etc.) ou souhaitez-vous modifier sa structure en reconfigurant l’espace ou en abattant un mur.

Vous pouvez donc vous mettre à feuilleter des magazines de décoration intérieure ou regarder des émissions de design à la télévision en vue de dresser une « liste de souhaits » qui vous aidera à avoir les idées plus claires ou à vous mettre d’accord si vous vivez à deux.

Faire des calculs

Gardez à l’esprit que votre « maison de rêve » porte bien son nom et qu’elle pourrait bien ne pas exister. Dès lors, avant de craquer pour des articles branchés, penchez-vous sur votre budget et sur ses limites. Faites un tour dans les magasins près de chez vous et établissez le budget nécessaire pour payer les divers matériaux et la main-d'œuvre.

Faire un test en situation réelle

En ce qui concerne les possibilités de rénovation, les risques de se tromper lourdement sont très élevés. Par exemple, un projet en apparence simple, comme l'ajout d'une buanderie à l'étage, peut facilement faire exploser votre budget si vous réalisez que l’emplacement que vous avez choisi nécessite une configuration de plomberie compliquée. Ainsi, une consultation avec un architecte ou un entrepreneur peut vous aider à savoir quels projets sont réalisables et quels projets feraient mieux d’être abandonnés.

Décider de bricoler ou de faire appel à un professionnel

À moins que vous ne soyez très doué pour les travaux manuels et capable de faire preuve d’une grande patience, le recours à un entrepreneur professionnel est souvent nécessaire pour entreprendre des travaux. Si vous prévoyez toutefois d’effectuer une partie des travaux vous-même, montrez-vous réaliste et demandez-vous si vous possédez les compétences nécessaires pour mener à bien votre projet de rénovation.

Si vous prévoyez de déplacer des murs porteurs ou de vous attaquer à d'autres projets complexes, il est vivement conseillé de faire appel à des professionnels.

Tester les couleurs et les matériaux

Vous avez choisi un jaune citron pour repeindre votre salle à manger ou un turquoise vif pour vos armoires ? Commandez d’échantillons autant que possible et prenez quelques jours pour les tester. Comme les couleurs et les motifs changent avec la lumière au fil de la journée, il peut êtes judicieux de passer plusieurs fois dans la pièce que vous rénover et de vous demander si la couleur vous plait vraiment.

N'hésitez pas non plus à peindre plusieurs potions du mur en différentes couleurs pour pouvoir les comparer plus facilement. Vous pouvez aussi peindre une planche en bois ou un morceau de carton rigide et le placer dans la pièce.

Ne pas se précipiter

Même s’il peut être très tentant de commencer les travaux au plus vite, surtout si vous avez l'intention d'habiter la maison pendant la rénovation, ne vous précipitez pas. De fait, le fait de se poser et de bien réfléchir avant d’entamer le projet s’avère généralement payant. Ce moment vous permettra non seulement de vous préparer au mieux, mais aussi de vous familiariser avec votre nouvelle maison. Vous aurez ainsi l’occasion d’identifier les pièces qui reçoivent le plus de lumière naturelle et les espaces qui vous attirent le plus.

Contacter plusieurs entrepreneurs

Il s’avère souvent payant d’entrer en contact avec plusieurs entrepreneurs et de comparer leurs offres. Dans le cas contraire, vous courez le risque de payer trop cher et de ne pas obtenir ce que vous voulez. Dès lors, faites appel à plusieurs experts avant de prendre une décision finale.

Commencer par la cuisine

Si vous vous demandez par quelle pièce commencer, sachez qu’il est préférable de commencer par la cuisine, car la rénovation de cette pièce augmente considérablement la valeur d’une maison. Il est également conseillé de débuter par la cuisine, car les travaux de rénovation de cet espace génèrent beaucoup de poussière et de débris que vous n’avez certainement pas envie de voir atterrir sur un mur fraichement repeint ou sur des travaux de finition. Enfin, étant donné qu'il faut généralement plusieurs mois pour rénover une grande cuisine, il est préférable d'installer une cuisine de remplacement temporaire dans votre salle à manger.

Protéger ses enfants

La rénovation d'une maison constitue l’occasion idéale d'initier ses enfants aux rudiments du bricolage. Cependant, pour les plus petits, ces travaux peuvent s’avérer dangereux. Veillez donc à installer des barrières de sécurité, à cacher les installations électriques et à maintenir les outils tranchants hors de portée des enfants curieux, surtout en dehors des heures de travail, lorsque la zone que vous rénovez est moins surveillée.

Ne pas oublier les animaux de compagnie

Le chaos temporaire d'une maison en rénovation peut certes gêner les occupants humains de la maison. Cependant, pour vos compagnons à quatre pattes, cette situation peut provoquer un véritable stress puisqu’ils ne comprennent pas ce qu’il se passe. Dès lors, si vous effectuez des travaux de rénovation, pensez à la sécurité et au bien-être de vos animaux de compagnie. Vous pouvez notamment envisager de les faire garder par un membre de votre famille ou un ami jusqu’à ce que le gros des travaux soit terminé.

S’attendre à l’inattendu

Que ce soit dans les murs, sous les planchers, et ailleurs, chaque maison présente des défauts qu’une rénovation peut mettre en lumière. Vous devez donc vous attendre à devoir faire face à l'imprévu en prévoyant une marge aussi bien temporelle que financière afin de gérer au mieux les imprévus tout au long du processus.