7 erreurs à éviter au moment d’acquérir un bien immobilier

Vous avez peut-être déjà entendu dire que le premier investissement dans l'immobilier était le plus difficile. C’est assez logique puisque vous n'êtes alors pas encore pleinement conscient des possibles difficultés que vous rencontrerez en chemin. Bien que l'immobilier soit un investissement très sûr, vous pouvez facilement tomber dans divers pièges lorsque vous investissez pour la première fois. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des 7 erreurs à ne pas faire au moment d’investir.

Absence de plan et d'objectifs

Lorsqu’on veut réussir dans quelque chose, dans quelque domaine que ce soit, la fixation d’objectifs est essentielle. Qu’il s’agisse d’objectifs à long terme ou à court terme, vous devez savoir où vous allez.

Si vous débutez dans l’immobilier, vous trouverez certainement cette aventure très excitante et souhaiterez sans doute toujours passer à l’étape suivante. Vous pourriez ainsi vous retrouver à rechercher des offres trop ambitieuses susceptibles de présenter un niveau de risque élevé. La fixation d’objectifs ciblés vous aidera à suivre votre plan, quels que soient les projets que vous entreprenez.

De plus, les objectifs génèrent une importante motivation qui se révélera précieuse pour surmonter les obstacles si la situation venait à se gâter. Ils vous donnent une raison de continuer à aller de l'avant et de garder le cap. Pensez à ce que vous souhaitez obtenir à court et à long terme, puis déterminez comment vous pouvez élaborer une stratégie adaptée.

Mauvais emplacement

La valeur d'un bien immobilier est toujours fortement influencée par l’emplacement de ce dernier. Les particuliers ou les professionnels qui souhaitent louer ou acheter votre bien examineront d'abord sa situation géographique avant d’évaluer d'autres critères, tels que l’état du terrain et de la propriété.

C’est pourquoi il est essentiel de passer au peigne fin la région dans laquelle vous voulez investir. Mieux vaut privilégier un emplacement favorable plutôt que de se laisser tenter uniquement par un prix attractif. Si vous choisissez un emplacement dans lequel il ne fait pas bon vivre, vous perdrez beaucoup de temps à chercher des locataires.

Mauvaise inspection de la propriété

Certains acheteurs sont prêts à renoncer à une inspection professionnelle de la maison pour obtenir un accord. C'est toujours une erreur, car une inspection minutieuse en compagnie d’un entrepreneur professionnel peut révéler toutes sortes de réparation que vous devrez prévoir.
Circulez dans toutes les pièces avec l’entrepreneur et posez-lui toutes vos questions. Même si celui-ci ne vous donne pas de devis précis pour couvrir les éventuelles réparations, il pourra tout de même vous donner un montant approximatif. Ces informations pour permettront alors de déterminer si le bien immobilier vaut la peine d'investir autant d’argent ou si vous devez plutôt vous orienter vers un autre projet.

Sous-estimation des coûts de maintenance

Tôt ou tard, vous devrez inévitablement couvrir des frais d'entretien de votre propriété. Il est donc préférable de prévoir un budget pour ces frais d'entretien. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises susceptibles de vous coûter beaucoup d’argent. Si vous mettez votre bien en location, en tant que propriétaire, vous devrez, par exemple, couvrir les frais de rénovation de la toiture, de réparation d’un éventuel ascenseur, de remplacement de châssis, etc.

Laisser vos émotions prendre le dessus

Ne vous méprenez pas, un investissement immobilier implique aussi des émotions et les novices se laissent bien souvent envahir par celles-ci. Toutefois, en cas de coup de cœur, il est important de contenir son enthousiasme en réalisant une analyse rigoureuse et objective.

L'enthousiasme est certes essentiel au moment de se lancer dans un projet d'investissement. Il aide notamment à surmonter les obstacles auxquels vous êtes confronté. Cependant, les investisseurs expérimentés savent pertinemment qu'il ne faut jamais prendre d’importantes décisions financières en ne suivant que ses émotions.

Une analyse pointue de la situation est également nécessaire. Commencez par analyser certains critères de base comme la localisation, les quartiers environnants, les types de logements, la qualité des bâtiments, etc.

Choisir de mauvais entrepreneurs

Lorsque des travaux de rénovation s’imposent, il peut se révéler compliqué de trouver des entrepreneurs compétents qui font du bon travail, respectent les délais, nettoient les lieux une fois les travaux finis et pratiquent des prix raisonnables. Prenez donc le temps de chercher de bons entrepreneurs.

Il en va de même pour l'exploitation de vos biens immobiliers. Si vous souhaitez mettre votre bien en location et confier le service de location à un organisme externe. Veillez à faire appel à une organisation professionnelle.

Ne pas bien choisir ses locataires

Si vous investissez dans l'immobilier pour devenir propriétaire, vous devez mettre en place un plan visant à trier et à sélectionner les locataires qui vous contactent pour louer votre bien. Il est souvent difficile de repérer les locataires susceptibles de vous causer des problèmes, car ceux-ci ne vous révéleront bien sûr pas d'emblée leurs défauts, mais cette étape est cruciale.
Vous pouvez, par exemple, effectuer des vérifications de crédit et rechercher d’éventuels d'antécédents. Vous devez également prêter attention aux « signaux d'alerte » susceptibles de cacher un problème. Voici quelques points à surveiller :

Les locataires veulent emménager immédiatement. Bien que cela ne cache pas forcément quelque chose de négatif, cet empressement peut révéler une éventuelle expulsion d’un précédent logement. Une telle situation est aussi le signe d'une très mauvaise organisation. Or, les locataires qui se montrent incapables de planifier correctement des évènements importants, comme un déménagement, ont aussi tendance à manquer d’organisation pour les plus petites choses comme le fait de payer son loyer à temps.

Les locataires veulent directement payer un an de loyers. Cette proposition constitue un énorme signal d'alarme. Tout d'abord, elle peut signifier que les locataires cherchent en quelque sorte à acheter leur tranquillité parce qu’ils prévoient faire tout ce qu’ils veulent dans votre propriété. Deuxièmement, cette situation peut révéler que ces locataires potentiels sont de mauvais payeurs et qu'ils souhaitent tout payer tout de suite parce qu’ils disposent en ce moment d’une importante somme d’argent qu’ils n’auront peut-être plus dans quelques mois. On observe parfois cette situation en cas d’héritage.

La vérification des locataires constitue donc une part cruciale de toute activité de propriétaire. Toutefois, il est également important de faire preuve de discernement et de ne pas discriminer involontairement certains locataires. Il est bien sûr interdit de discriminer un locataire à cause de sa couleur de peau, de sa religion, de son sexe o de son origine. Néanmoins, la discrimination est parfois plus subtile et involontaire et porte sur l'âge ou un handicap.

Investir dans l'immobilier n'est donc pas toujours aussi excitant ou lucratif qu’on ne le croit. L'achat d'un bien immobilier à rénover ou à louer cause parfois de nombreux soucis. Sans parler de tous les pièges dans lesquels vous êtes susceptibles de tomber. Avant d'acheter un bien en vue de le revendre ou de le louer, assurez-vous de pouvoir compter sur de vrais professionnels et d’être bien préparés.