Acheter un bien immobilier, un rêve de plus en plus inaccessible pour les jeunes

Entre crise sanitaire et économique et hausse des prix, les primo-acquéreurs voient leurs rêves d'achat immobilier s’effondrer. La location redevient la première option.

ls sont (souvent) jeunes, rêvent d’acheter une maison ou un appartement. Leur premier bien sera l’une des grandes étapes de leur vie, comme tous les Belges qui ont, dit-on, "une brique dans le ventre".

Mais les temps sont durs pour ces rêveurs, surtout en temps de pandémie. Le marché de l’immobilier n’a pas (encore) été touché par la crise, les prix continuent de grimper. D'après les données du baromètre des notaires publiées cette semaine, les prix (pour une maison individuelle) ont grimpé de 4,2% en moyenne en 2020, sur l’ensemble du pays. Rendant le rêve de propriété un peu plus inaccessible pour ceux dont les moyens restent limités.

Cliquez ici pour lire l'article complet