La flambée actuelle des prix tue les rêves des jeunes

Le nombre de transactions immobilières a grimpé en 2020, avec une hausse globale de 7?% pour les maisons et de 5?% pour les appartements. Depuis, les chiffres ont encore évolué à la hausse, comme les prix. Où tout cela va-t-il s’arrêter??

Renaud Grégoire (porte-parole de la Fédération royale du notariat.). Pour l’année qui s’est achevée, on atteint effectivement les 10?%, tous types de segments confondus, avec des prix qui augmentent bien davantage que l’inflation. Il s’agit de moyennes pour l’ensemble du territoire, mais le phénomène n’en est pas moins impressionnant et devrait se poursuivre, tant pour l’investisseur que pour le primo-propriétaire. Personnellement, je n’avais jamais vu rien de tel?! On aurait pu penser que la pandémie aurait exercé un ralentissement, que la conjoncture compliquée et les éventuelles cessations de paiement auraient eu un impact. Mais en dépit d’une économie sous perfusion, il n’en est rien. Un exemple?: un acheteur qui avait acquis un entrepôt il y a deux ans l’a récemment revendu 15?% plus cher. Et je connais un entrepreneur qui enregistre une hausse du même ordre pour ses maisons à ossature de bois.

Cliquez ici pour lire l'article complet