Tout sur l’assurance habitation en Belgique

Dans le cadre de l’acquisition d’un bien immobilier, vous pouvez décider de souscrire une assurance habitation pour protéger vos biens. Cette assurance a pour but de vous protéger si vous subissez une perte ou des dommages lors d'une catastrophe naturelle, d'un accident ou d'un cambriolage. Voici des diverses options s’offrant à vous et de leur fonctionnement.

Qu’est-ce que l’assurance habitation ?
En Belgique, l'assurance habitation est proposée par la plupart des compagnies sous la forme d'un ensemble comprenant à la fois une assurance couvrant le bâtiment et une assurance protégeant le mobilier.

Bien que les assurances bâtiment et mobilier soient généralement regroupées, vous pouvez aussi décider de ne protéger que votre mobilier si, par exemple, vous louez un bien immobilier déjà couvert par une assurance bâtiment.

En Belgique, même si l'assurance habitation n’est pas obligatoire pour les propriétaires, de nombreux organismes de crédit hypothécaire n’accordent de prêt que si l'acheteur s’engage à souscrire une assurance habitation. Ainsi, près de 100 % des propriétaires de logements de Belgique sont protégés par une police d'assurance habitation.

En 2019, la loi a changé concernant les immeubles locatifs. En Flandre, les locataires doivent désormais souscrire une assurance habitation pour les logements loués non couverts par une police. Cette même loi s'appliquera en Wallonie à partir de septembre 2020. À Bruxelles, en revanche, aucune loi n'est encore en vigueur.

Les types d'assurance habitation

1. Assurance habitation pour les propriétaires
Cette assurance protège généralement à la fois le bâtiment (y compris les fenêtres) et vos biens mobiliers.
Elle intervient généralement dans les cas suivants :
• Dommages dus à un incendie
• Dégâts des eaux
• Vol ou vandalisme
• Dommages causés par une intempérie
Cependant, comme toute police d'assurance, l’assurance habitation comporte des exclusions. Elle n’intervient notamment pas dans les situations suivantes :
• Dommages délibérés
• Dommages dont vous êtes responsable
• Négligence : par exemple, si vous êtes cambriolé après avoir oublié de fermer les portes à clé ou si les dégâts causés par une tempête sont dus au fait que vous avez laissé les fenêtres ouvertes
• Dommages causés par des travaux de construction que vous effectuez ou commandez
L’assurance habitation a aussi ses limites. Par exemple, les polices de base ne couvrent pas certains types de dommages causés par des intempéries ou des catastrophes naturelles. C’est pourquoi la plupart des courtiers proposent une série de garanties optionnelles pour maximiser votre couverture moyennant une prime plus élevée. Ces garanties couvrent notamment :
• Équipements de jardin ou de piscines
• Véhicules
• Frais médicaux
• Coûts d'un logement temporaire de remplacement
• Couverture hors du domicile (ex. : des effets personnels emportés en vacances)
• Objets de valeur non couverts par les polices de base (ex. : des œuvres d'art de grande valeur)

2. Assurance habitation pour les locataires
L'assurance pour les locataires est assez semblable à celle des propriétaires. La principale différence réside dans le fait que l’assurance ne rembourse pas les dégâts qui relèvent de la responsabilité du propriétaire. Par exemple, si vous vivez dans un immeuble et qu'un dommage externe affecte votre logement, le propriétaire devra faire appel à sa propre assurance.

Certains courtiers proposent également des couvertures supplémentaires pour couvrir notamment certains frais liés à la location si vous devez quitter le logement avant la fin du bail ou les frais de restauration du mobilier si vous devez remettre le logement dans son état initial en quittant les lieux.

3. Assurance habitation tout compris
Ce type de police d'assurance combine l'assurance habitation avec une assurance responsabilité civile. Grâce à cette police, vous êtes également protégé en cas de dommages corporels ou matériels causés à un tiers lors d’un accident survenu sur votre propriété.

À l’instar des autres polices, cette assurance comporte aussi des exclusions, par exemple si les blessures ou les dommages sont dus à des actes délibérés ou à une négligence grave.

La plupart des compagnies d’assurance belges proposent des polices d'assurance habitation tout compris ou proposent la responsabilité civile en option sur une police standard.


Coût de l'assurance habitation en Belgique
Le prix de l’assurance habitation dépend de plusieurs facteurs, notamment des éléments suivants :
• La valeur de la propriété et de son contenu
• Le niveau de couverture que vous choisissez, y compris les couvertures optionnelles
• Votre profil d'assurance (les clients qui renouvellent leur assurance et qui n'ont pas fait de demande d'indemnisation bénéficient souvent de réductions)
• Le profil du quartier dans lequel se trouve votre maison
• La présence d’une éventuelle franchise (montant que vous acceptez de payer pour tout sinistre) et le montant de celle-ci.
En raison de ces variables, il est difficile d'établir un montant précis. Toutefois, les polices de base coûtent généralement entre 5 et 10 euros par mois.

Annulation d'un contrat ou changement de compagnie
Les contrats d'assurance belges ont généralement une durée de 12 mois et beaucoup d'entre eux sont renouvelés automatiquement. Autrement dit, si vous prévoyez de résilier votre contrat ou de changer de fournisseur, vous devez en informer votre compagnie au préalable.

Vérifiez que votre compagnie d'assurance expose sa politique de résiliation dans les documents qui vous sont envoyés lors de votre souscription. Cette politique doit expliquer clairement le délai de préavis que vous devez respecter en cas de résiliation. En règle générale, ce préavis peut aller d’un à trois mois.
Vous devrez formuler votre résiliation par écrit par courrier postal ou électronique. Certaines compagnies disposent également d'un formulaire de résiliation en ligne sur leur site internet.

En outre, les compagnies d’assurance vous accordent un délai de réflexion initial de 14 jours après votre inscription. Pendant cette période, vous bénéficiez de la possibilité d’annuler librement votre contrat sans frais.

La plupart des compagnies autorisent les résiliations anticipées dans les circonstances suivantes : un déménagement ou la vente d'un bien, ou si votre situation personnelle change considérablement et que vous n'avez plus besoin d'assurance habitation. Les compagnies d’assurance vous donneront aussi la possibilité de transférer votre police d'assurance si vous déménagez dans une autre habitation située sur le territoire belge.